1. Introduction

La qualité des métadonnées, ainsi que celle des formats, sont d’une importance capitale, d’une part pour optimiser la visibilité de vos livres et d’autre part pour offrir un confort de lecture optimal à vos lecteurs. En adoptant de bons réflexes lors de la production de vos fichiers et de la documentation de vos métadonnées, vous donnez à vos livres tout ce dont ils ont besoin pour atteindre leur public.

Ce document vous aidera à:

  • éviter les erreurs les plus courantes qui empêchent la mise en ligne de vos livres chez certains revendeurs;
  • tirer le meilleur parti des métadonnées afin d'optimiser la visibilité de vos livres et leur permettre ainsi de se démarquer sur les plateformes de vente.

2. Les métadonnées

Plus votre livre sera documenté, mieux il sera classé sur les sites des revendeurs. Lorsque les métadonnées sont mal documentées, le livre ne se retrouve pas forcément dans les bonnes sections (par exemple, un livre jeunesse pour lequel il n'y a pas d'audience ni de classification BISAC particulière ne se retrouvera pas dans la catégorie jeunesse du site du revendeur). Dans cet exemple, si le lecteur cherche un livre jeunesse dans la section Livres pour enfants, il ne trouvera jamais le vôtre, à l'image d'un livre papier qui ne serait pas classé dans le bon rayon d'une librairie ou d'une bibliothèque.

Dans cet article, nous allons donc vous donner quelques conseils afin d'optimiser vos métadonnées et augmenter ainsi le potentiel de vente de vos livres. Voici un tableau récapitulatif des différents formats et des supports sur lesquels ils peuvent être lus..

2.1. Titre

Idéalement, votre titre doit correspondre exactement à celui qui se trouve sur votre couverture. Si ce n'est pas le cas, certains revendeurs tels qu'Apple pourraient bloquer la mise en ligne de votre livre. Lorsque c'est possible, il vaut également mieux éviter les titres trop longs car ceux-ci risquent d'être coupés par les plateformes de vente (au-delà de 150 caractères).

2.2. Résumé

Quelques informations techniques sur le résumé:

  • il doit faire plus de 50 caractères;
  • il ne doit pas dépasser 4000 caractères;
  • les balises  <b></b> peuvent être utilisées pour mettre une partie du texte en gras;
  • les balises  <i></i> peuvent être utilisées pour mettre une partie du texte en italique.

Le résumé est l'un des éléments les plus décisifs pour le lecteur. C'est l'endroit parfait pour ajouter des critiques positives sur le livre ou une biographie de l'auteur. Une description structurée, par exemple avec une phrase d'accroche, peut également plaire au lecteur. Si vous copiez-collez certains éléments d'autres sites ou documents pour créer votre description, faites bien attention à la mise en page finale de votre résumé (dans l'onglet Vue d'ensemble de votre publication, vous pourrez voir comment apparaîtra votre description chez les revendeurs).

Attention

Il est possible d'ajouter la biographie de l'auteur ou les prix littéraires dans des champs spécialement prévus à cet effet. Malheureusement, ces champs ne sont pas toujours pris en compte par tous les revendeurs. Si vous voulez qu'une information ressorte particulièrement, il est donc préférable de la mentionner dans le sous-titre ou dans la description.


Exemple de résumé

Plongez dans l'une des plus célèbres histoires d'amour de la littérature anglaise.

À Vérone, où les Montaigu et les Capulet se vouent une haine ancestrale, Roméo, fils de Montaigu, est amoureux de Rosaline, tandis que Capulet s’apprête à donner une grande fête pour permettre à Juliette, sa fille, de rencontrer le comte Pâris qui l’a demandée en mariage. Parce qu’il croit que Rosaline s’y trouvera, Roméo se rend au bal – et pour Juliette éprouve un coup de foudre aussitôt réciproque. Sous le balcon de la jeune fille, il lui déclare le soir même son amour puis, le lendemain, prie frère Laurent de les marier et de réconcilier leurs familles ennemies. Mais voici que, sur une place de Vérone, Tybalt, cousin de Juliette, provoque Roméo qui refuse de se battre. Mercutio, son ami, dégaine à sa place, mais lorsque Roméo voit Mercutio mortellement frappé par Tybalt, il décide de le venger et Tybalt tombe à son tour.

L'auteur

Internationalement reconnu comme l'un des plus grands auteurs de sa génération, mais aussi comme l'un des plus prolifiques, William Shakespeare est principalement connu pour ses pièces de théâtre. Parmi ses œuvres les plus connues, on retrouve notamment Macbeth, Songe d'une nuit d'été, Le Roi Lear et bien d'autres.

Revue de presse

« Une œuvre magistrale à mettre entre toutes les mains »
- The Guardian

2.3. Collections et séries

Les champs de collection et de séries sont cruciaux car ils vont permettre aux revendeurs de faire des liens entre les différents tomes d'une saga. L'information sera également affichée de façon claire, généralement après le titre de la publication (voir exemples ci-dessous).

Ne pas confondre les notions de collection et de série

Il est important de bien différencier ces deux notions car elles sont traitées différemment par les revendeurs.

En résumé:

  • Une collection représente un ensemble de publications qui suivent la même ligne éditoriale mais ne sont pas forcément liées entre elles. Par exemple, un éditeur peut créer une collection qui englobera ses publications relevant du roman policier, et une autre collection pour ses publications appartenant au domaine de la science-fiction. Les livres se trouvant dans la collection ne seront pas forcément liés entre eux et pourront se lire indépendamment l'un de l'autre, mais ils appartiendront à la même ligne éditoriale. Bien sûr, une collection peut englober une série en plus d'autres livres.
  • Lorsqu'une histoire est divisée en plusieurs volumes qui suivent un ordre précis, il s'agit d'une série. Par exemple, Mensonges sur le Plateau Mont-Royal est une série de 2 tomes écrite par Michel David qui appartient à la collection Roman historique des Éditions Hurtubise.

Sur Kobo

Sur Amazon

Contributeurs

Il est obligatoire de mentionner au moins un contributeur de type auteur par publication.

Le contributeur mentionné dans les métadonnées doit, idéalement, correspondre à celui indiqué sur la couverture. Sinon, certains revendeurs tels qu'Apple bloqueront la mise en ligne de la publication.

Bon à savoir

Si vous modifiez les informations d'un contributeur (son nom ou prénom, par exemple) qui se retrouve dans plusieurs livres, ces modifications s'appliqueront toutes les publications dans lesquelles il apparaît.

2.4. Ventes

Si vous souhaitez vendre vos livres dans un maximum de territoires, nous vous conseillons de renseigner vos prix dans les devises suivantes :

  • dollar canadien (CAD);
  • dollar américain (USD);
  • euro (EUR);
  • franc suisse (CHF);
  • livre sterling (GBP).

De cette façon, vous vous garantissez une disponibilité sur un maximum de territoires, ces devises étant les plus communément prises en compte.

C'est également dans cet onglet que vous pourrez documenter des prix promotionnels. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre calendrier promotionnel, n'hésitez pas à contacter notre équipe de diffusion à l'adresse diffusion@demarque.com.

Attention

Dans sa charte de prix, Apple n'accepte que les prix se terminant par 99. Si vous souhaitez vendre vos publications chez ce revendeur, vous devrez donc obligatoirement mentionner des prix qui se terminent par 99.

Comme vous le verrez ci-dessous, notre entrepôt vous proposera automatiquement des prix conformes à la charte de prix Apple.

Si vous ne vendez pas vos livres sur Apple et que vous souhaitez indiquer des prix ne se terminant pas par 99, il vous est possible de le faire en entrant le prix manuellement au lieu de le sélectionner dans notre liste.

2.5. Audience

L'audience est particulièrement importante car elle permet aux revendeurs, parallèlement aux classifications (voir plus loin), de répertorier votre livre dans les bonnes sections. Comme mentionné plus haut, l'audience s'avère particulièrement utile pour les livres visant un public spécifique.

Si vous publiez des contenus professionnels, vous pouvez également utiliser l'onglet des codes ONIX. Ces codes vous permettent d'indiquer si vos contenus visent un public particulier ou non.

2.6. La jeunesse

Dans le cas des livres jeunesse, plus que cruciale, l'audience se révèle obligatoire dès le moment où vous choisissez des classifications BISAC spécifiques à la jeunesse (toutes celles commençant par Juvenile ou Young adult). Si vous sélectionnez des catégories jeunesse sans spécifier d'audience, non seulement votre livre pourrait être mal référencé chez certains revendeurs, mais il pourrait également être refusé par certains.

Dans l'entrepôt, il vous est possible de mentionner un âge minimal uniquement (à partir de 12 ans, par exemple) ou une tranche précise (de 9 à 12 ans, par exemple). Le champ ge maximum ne doit donc pas obligatoirement être rempli.

2.7. Classifications

Comme expliqué plus haut, les classifications permettent à votre livre de se retrouver dans les bonnes rubriques d'une librairie en ligne. Si votre livre ne comporte pas de classifications ou que celles-ci ne sont pas correctement adaptées au contenu, il se retrouvera dans les mauvaises rubriques et beaucoup de lecteurs risquent de passer à côté. Généralement, ces derniers affectionnent un genre en particulier et se rendent donc dans la rubrique correspondante.

Attention

Au départ, les pays ont mis au point des classifications à l'échelle nationale : les États-Unis ont créé les catégories BISAC, la Grande-Bretagne les catégories BIC, la France les catégories CLIL, etc.

En 2012, l'industrie a dévoilé le projet Thema à la Foire du Livre de Francfort : une classification d'ordre mondial. Ce projet prend de l'ampleur petit à petit mais n'a pas encore remplacé toutes les normes différentes. À l'heure actuelle, les catégories les plus utilisées sont les BISAC.

À gauche, un exemple de rubriques sur une librairie en ligne.

Nos conseils pour les classifications

  • Il est obligatoire de spécifier au minimum une catégorie BISAC. Idéalement, nous vous conseillons d'en spécifier trois. Choisissez toujours les catégories BISAC les plus précises possible. Quand vous le pouvez, évitez donc les catégories trop générales telles que FICTION / General qui ne permettront pas aux revendeurs d'identifier correctement le domaine de votre publication.
  • Restez toujours dans les mêmes domaines. Par exemple, dans le cas d'une fiction, veillez à sélectionner uniquement des catégories qui se trouvent dans FICTION (s'il s'agit d'un roman historique par exemple, choisir la catégorie FICTION / History, ne pas choisir de catégorie HISTORY).
  • Si vous publiez des livres destinés à la jeunesse, choisissez uniquement des catégories commençant par JUVENILE (jusqu'à 12 ans) ou YOUNG ADULT (de 12 à 18 ans).

3. Formats

3.1. Format EPUB

Bon à savoir

Lorsque votre livre a été distribué à notre réseau de revendeurs, vous pouvez à tout moment vérifier qu'il a bien été accepté par tous. Vous pouvez vérifier cette information dans la rubrique Vue d'ensemble de votre publication (sous Diffusion).

Si vous voulez une vue plus générale sur l'ensemble de votre catalogue, rendez-vous dans la rubrique Tableau de bord > Obligations et recommandations où vous pourrez identifier quels titres ont été acceptés ou rejetés par plateforme.

Le format EPUB, créé par l'IDPF (International Digital Publishing Forum), représente aujourd'hui le format standard des publications numériques et répond à des normes strictes. Afin de vérifier la validité des fichiers créés, un outil a été mis au point : l'EPUBCheck.

Lorsque vous ajoutez un fichier dans notre entrepôt, celui-ci est automatiquement passé à l'EPUBCheck. Si le fichier n'est pas valide, un message s'affichera et vous indiquera les erreurs à corriger. Il vous sera tout de même possible d'enregistrer le fichier, mais celui-ci sera refusé par la majorité des revendeurs.

Si vous souhaitez vérifier la validité de votre fichier avant de le télécharger sur notre plateforme, il vous est possible de le faire à tout moment ici.

Attention

Si votre fichier passe l'EPUBCheck, il sera accepté par la grande majorité des revendeurs. Toutefois, certains revendeurs tels qu'Apple ont développé leurs propres normes, plus strictes que l'EPUBCheck standard, et il est donc possible que votre fichier soit rejeté par certains malgré sa validité.

3.2. Espaces et caractères spéciaux dans les noms des fichiers

Certains revendeurs n'acceptent pas les fichiers EPUB lorsque les noms de certains fichiers comportent des espaces ou des caractères spéciaux, notamment les:

  • pages HTML;
  • feuilles CSS;
  • images;
  • polices.

Il faut particulièrement éviter les éléments suivants:

  • accents;
  • apostrophes;
  • espaces.

Par exemple, un fichier nomme démo page test.html est incorrect et sera refusé alors que s’il est nommé demo_page_test.html il passera sans erreur.

3.3. Taille des images et de la couverture au sein du fichier EPUB

De manière générale, les images qui se trouvent à l'intérieur d'un fichier EPUB ne peuvent dépasser 4 millions de pixels.

Pour la couverture, les normes sont plus strictes : la taille ne doit pas non plus excéder 4 millions de pixels, mais le plus petit côté (généralement la largeur) doit également mesurer au minimum 600 pixels.

Bon à savoir

Lorsque vous insérez une image plein écran dans votre fichier EPUB, qu'il s'agisse de la couverture ou d'une autre image, nous vous recommandons une largeur de 724 pixels pour un affichage optimal sur le plus grand nombre de supports de lecture. Cette dimension permet notamment d'éviter que l'image ne soit coupée en deux car trop grande.